Reconquête des espaces embroussaillés

par

Un engagement du Département

La diminution du nombre d’éleveurs et le morcellement de la propriété foncière a entraîné une fermeture progressive des paysages, rendant certains territoires vulnérables aux risques incendie et à la perte de la biodiversité. Le Département a donc décidé de s’engager dans une politique visant à la reconquête des espaces embroussaillés. Elle a pour but de limiter les risques incendie et de préserver une mosaïque de milieux riches en biodiversité.

Trois principes moteurs : maîtrise de l’embroussaillement, préservation du patrimoine naturel et valorisation des ressources herbagères. La Transhumance s’inscrit dans le prolongement de cette politique qui se concrétise par un accompagnement auprès des acteurs locaux (élus, propriétaires, éleveurs, chasseurs…) dans le cadre
d’une démarche collective.

Grâce aux concours de l’ensemble des acteurs et partenaires techniques, au soutien financier du Département, de la Région et de l’Europe, pas moins de 15 associations foncières pastorales sont nées à travers le territoire, plus de 2 500 hectares réhabilités, 1 000 propriétaires et une cinquantaine d’éleveurs engagés.

Share